le 03/08/2011 : Le fichier positif trop complexe selon la FBF

Dans un communiqué, la Fédération Bancaire Française a jugé inadapté certaines préconisations du comité chargé de préfigurer le ficher positif.

Ce registre national des crédits aux particuliers serait ainsi bien trop complexe et lourd aussi bien pour les banques que pour les particuliers avec les données très détaillées que propose de prendre en compte dans le fichier le comité selon son rapport remis ce mardi à François Barouin, Ministre de l'économie. La FBF estime de plus son coût à plusieurs centaines de millions d'euros et cela pour une efficacité incertaine. Si les banques françaises prendront part à la consultation ouverte consécutive à ce rapport et que la FBF restait toujours favorable à une réforme du Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP), la Fédération a tenu également à rappeler que les principales causes de surendettement restaient le manque de revenus ainsi que la perte d'un emploi. Dans l'objectif de mieux cerner les causes de surendettement, la Fédération Bancaire Française a également commander une étude auprès de l'Observatoire du crédit aux ménages dont les résultats devraient être dévoilés au premier trimestre 2012.


Mots clés : - FICP - surendettement -
© Fouinance.fr-2013 - C.G.U. et règles de confidentialité - Partenaires